Le Brochet (Esox Lucius)

Le brochet est une espèce limnophile (cours d’eau calme, lac, étangs) qui affectionne les habitats riches en végétations aquatiques et l’eau peu turbide. Plutôt territorial, il chasse le plus souvent à l’affût. Il est apparu dans les années 90 sur Naussac et s’est acclimaté rapidement. Sa reproduction a lieu le plus souvent début Avril sur les herbiers de Carex immergés à faible profondeur dans une température d’eau comprise entre 6 et 12 degrés. Un refroidissement ou, au contraire, une période chaude inhibe la ponte. La reproduction permet de faire coïncider la sortie des brochetons des frayères avec le pic de la reproduction des cyprinidés qui utilisent les mêmes zones de fraie.

Son rôle de super prédateur est primordial dans les plans d’eau de seconde catégorie piscicole, en limitant les populations de cyprinidés, il contribue efficacement à la restauration des équilibres de peuplements piscicoles.

En 2005, lors de la vidange de la retenue, 915 kg de brochets ont été pêchés. Suite à cette vidange, de bonnes conditions de reproduction et la relative désaffection des pêcheurs ont permis à la population de brochet de se reconstituer pour atteindre son apogée vers 2010. Le lac de Naussac a ensuite connu un véritable engouement de la part des pêcheurs pour ce poisson. La population de brochets s’est alors rapidement dégradée, conduisant les gestionnaires à adapter la réglementation de la pêche de cette espèce sur Naussac en vue de protéger cette espèce.

Sur Naussac, une réflexion sur la gestion durable de cette espèce est en cours. Une meilleure connaissance des effectifs de brochets et de leurs zones de reproduction devrait permettre de mieux évaluer le stock de poissons disponibles afin d’adapter les mesures réglementaires concernant sa pêche.

brochet